Réponse aux questions que l’on m’a posées:

 

Comment définir la marqueterie ?

 

La marqueterie est un art à part entière au même niveau que la peinture ou la sculpture. Pour moi c’est même un art plus complet car cela demande un niveau artistique important ainsi qu’un savoir manuel tout aussi important qui s’acquière au fil des ans.

 

Comment etes-vous venu à la marqueterie, quel a été votre parcours ? ……….

 

Je suis venu à la marqueterie après la peinture, en tant qu’autodidacte. Cela m’a pris 20 ans pour arriver au niveau auquel je suis actuellement et j’apprends de jour en jour toujours plus.

Je n’ai eu aucune formation ni en dessin ni en marqueterie. Je dessine depuis l’âge de 10 ans toutes les techniques y sont passées(aquarelle, gouache, huile, fusain, pastel, encre de chine, sépia…etc..

Je me suis tourné vers la marqueterie car la matière du bois me fascinait, par ses nuances, ses veinages, sa chaleur, son coté naturel, ses loupes ou ronces qui sont déjà par leur beauté une œuvre de la nature.

Par rapport à la peinture qui devient plus qu’une simple application, la marqueterie c’est beaucoup plus, cela demande une dextérité, une recherche constante, un challenge à chaque oeuvre. Et quand on commence à y toucher on prend le virus !!!!!

 

Les oiseaux semblent être votre thème favori………..

 

Les oiseaux sont des sujets intéressants à traiter, ils expriment la liberté. Mais tout m’inspire, chaque sujet comporte ses difficultés et leurs réalisations demandent beaucoup d’observation.

 

Vous avez composé plusieurs portraits……………

 

Ce sont des sujets à thème graphique, ce qui m’intéresse dans ces œuvres se sont les expressions.

 

Quelles sont vos sources d’inspiration……………

 

Mes sources d’inspiration sont multiples, les voyages, la musique, la nature, les rencontres, tout ce qui touche à la vie !!!

 

Les grands peintres m’ont inspiré aussi comme, RAPHAEL, MICHEL ANGE,

HESCHER, DELACROIX, Frédérick GOODALL, Gustav KLIMT,

John  Frédérick LEWIS, Graham RUST, Jean-Léon GEROME, DALI, Van GOGH , MODIGLIANI,  Alphonse MUCHA, PICASSO, RENOIR, Eugène FROMENTIN, Etienne DINET et bien d’autres,  je ne peux pas tous les citer.

 

 

 

Quelles sont les principales influences qui vous ont marqué ?

 

Je n’ai pas d’influences en particulier qui m’ont marqué. J’aime l’art dans toutes ses formes que ce soit figuratif ou contemporain toutes les tendances ont leur charme.

L’art est une manière de s’exprimer, de provoquer, de choquer, d’étonner, d’exister, de distraire, d’enchanter, c’est une émotion que l’on reçoit.

 

Quelles sont les qualités majeures du marqueteur ?

 

Les qualités majeures du marqueteur sont :

-         une énorme dose d’amour

-         une patience d’ange

-         une puissante persévérance

-         et toujours se dépasser

« quand il y a la volonté il y a toujours un chemin »

 

Comment envisagez-vous l’avenir de la marqueterie………….

 

La marqueterie a toujours évoluée au fil des siècles, les plastiques ont déjà été utilisés au 19ème siècle, appelés cellulose (ils remplaçaient les écailles de tortue ou les filets d’ivoire). Il y a eu aussi des marqueteries de plexiglas, des marqueteries avec d’autres matériaux tel que le laiton, le cuivre, l’étain, le galuchat, l’os, l’ivoire, la nacre, l’écaille de tortue traitée à l’or ou à l’argent ou colorée. Tout cela ce faisait déjà au 19ème siècle.

Maintenant au 20ème siècle, il y a la technique VRIZ  mise au point par « Georges VRIZ » qui permet d’avoir des transparences et des flous que l’on ne pouvait pas avoir dans les marqueteries traditionnelles. Cela ouvre d’énormes perspectives pour la marqueterie qui tend par cette méthode à être de plus en plus contemporaine à la ZAO WOU-KI.